22nd of April

A contresens

Amaranto

Amazonian cosmos

Arbres et forêts remarquables

Artistes de la Vie

Biodiversité à Genève

Bruno Manser, la voix de la forêt

Champ de Luttes, Semeurs d'Utopie

Demain Annecy

Demain est à nous

Des insectes dans l’assiette

Dirty Gold War

Douce France

Fast fashion

Food for change

Génération Greta

Green blood

Héros Ordinaires Neuchâtel

Kiss the ground

La forêt pour école

La France à vélo

La grâce du sillon

La puissance de l’arbre

La souris des moissons

La vie cachée en Antarctique

La vie secrète de l’ours à lunettes

Le loup et moi

Le Périmètre de Kamsé

Le Rhône, un écrin de vie en sursis

Le temps des arbres

Les légumes dans le sang

Less is more

Lol, une affaire sérieuse

Main basse sur l'eau : la bataille de l'or bleu

Ni les femmes, ni la terre !

Notre train quotidien

Où sont passées les lucioles?

Ours, Simplement Sauvage

Plus chauds que le climat

Samos, the face of our border

Slow news

Sur les traces de la panthère des neiges

The future of flight – l’avenir de l’aviation

The great green wall

The Kingdom - How Fungi made our World (Au royaume des champignons)

Une fois que tu sais

Une terre à nouveau fertile

Vincent Munier, éternel émerveillé

Vivante !

Vivantes

Wetlands, l’héritage de Luc Hoffmann

Why We Cycle

Tribus de la récup

De tous temps, les hommes ont pratiqué la récupération, en détournant les objets de leur usage premier. Cette pratique se situe parfois à la marge du modèle sociétal. Elle est le fait de personnes qui œuvrent par nécessité. Depuis les années 1970, elle est aussi le fait de militants qui remettent en cause la société de consommation, pour des raisons d’autonomie écologique et intellectuelle. Aujourd’hui, face à l’épuisement des ressources naturelles, les politiques gouvernementales tentent d’amoindrir la quantité de déchets que nous produisons. Mais la société de surconsommation a rempli nos vies de marchandises : nous possédons quinze fois plus d’objets que nos grands-parents. Par conséquent, nos poubelles se remplissent de produits déchus, mais pas pour autant hors d’usage. La récupération, pratique jusqu’alors marginale dans les pays riches et relevant de la survie, s’organise donc aussi pour des raisons d’écologie sociale et environnementale.

Regista: 
Laurence Doumi
Emmanuelle Zelez
Paese: 
France
Anno: 
2016
Durata: 
52min.
Lingue: 
Francese
Età: 
8
Età consigliata: 
12

BA tribus de la recup

Anno di selezione: 
2017

Date

Storico delle proiezioni

2017

26.03.2017, 10:30 Lausanne Grand-Vennes Tribus de la récup