A sec la grande soif des multinationales

Afrique, OGM et Bill Gates

Animal

Au nom de la mer

Bigger Than Us

Bornéo forêt disparue

Champ de Luttes, Semeurs d'Utopie

Chardonnerets et des hommes

Cinq nouvelles du cerveau

Dans la géopolitique du climat

Douce France

Eco-anxiété, malédiction ou nécessité ?

Eliott et les loups

Enfer au paradis

Ensemble... vivre

Fast fashion

Fjellrev, la quête scandinave

Food fraud

Genève du pétrole à tout prix

Graines d'alpage

Graines de résistances

Green Warrior - Cursed Uranium (Vert de rage - l'uranium de la colère)

Héros Ordinaires Neuchâtel

Jean Jouzel

L'homme aux mille vipères

La frontière

La puissance de l’arbre

Le ali non sono in vendita

Le cimetière enchanté

Le climat et moi

Le pouvoir du design

Le saumon, un bon filon

Lynx

L’héritage Vavilov, une chance pour la biodiversité

Manger autrement

Ogres de la Terre

One Earth - everything is connected

Où sont passées les lucioles?

Ours en moi

Poumon vert et tapis rouge

Push - chassés des villes

Quand l'homme n'est pas là

Réchauffement climatique que peut supporter le corps humain

Rouge

Sécheresse en Europe - catastrophe en vue

Sunu Toll (Notre champ)

Sur les traces de la panthère des neiges

Tandem local

Terre vue du coeur

The house we live in

The Soul of a cyclist

The troublemaker

Un monde sous vide

Vert de rage - du charbon dans les poumons

Vert de rage - engrais maudits

Vie sauvage des monuments

Viande in vitro : bientôt dans nos assiettes ?

Imaginez un monde où l'on pourrait fabriquer de la viande en laboratoire, un monde débarrassé de l'élevage. Ce serait une nouvelle étape dans la maîtrise par l'homme de son environnement. Cette révolution alimentaire est en marche. A l'Université de Maastricht aux Pays-Bas, le chercheur Mark Post est en train de mettre au point le premier hamburger garni d'un steack fabriqué in vitro. Pour cela, il cultive des cellules de muscle de vache. Aux Etats-Unis, la start up de Gabor Forgacs fabrique elle aussi un morceau de viande de synthèse en utilisant le « bio-printing », une technique issue de la médecine. Les deux équipes mènent leurs recherches grâce aux subsides de riches mécènes, mais la recherche publique s'y intéresse aussi car cette technique porte en elle l'espoir de résoudre le problème de la l’alimentation mondiale. Cela permettrait aussi d'éliminer l'impact environnemental néfaste de l'élevage sur la planète. Cet argument suffira-t-il alors à convaincre le consommateur de manger de la viande fabriquée en laboratoire ? Le succès commercial des premiers produits substituts de viande est peut-être précurseur d'une mutation de notre alimentation, à moins que l'on décide comme certains le préconisent, de se tourner plutôt vers une source de protéines déjà connue et présente à l'état naturel: les insectes. Les chercheurs, les responsables politiques, les sociologues sont les personnages de ce film documentaire de 90 minutes. Ils décrivent une recherche difficile mais prometteuse. Le film cherche à faire le point sur les perspectives de cette technologie et interroge ses chances de réussite. La viande in vitro est-elle une solution pour l'avenir ? C'est à voir...

Réalisateur-trice: 
Véronique Préault
Pays: 
France
Année: 
2013
Durée: 
90min.
Langue(s): 
Français
Age: 
10
Age suggéré: 
12
Année de sélection: 
2015

Dates pour ce film

Historique des projections

2015

04.03.2015, 17:00 Sion Viande in vitro bientôt dans nos assiettes

Aula FXB, Route du Rawyl 47

durée : 90 minutes, suivi d'un débat