Titre

Communiqué de presse janvier 2017

Le Sentier, le 26 janvier 2017

 

Le 12e Festival du Film Vert, en mars et avril dans toute la Suisse ! 

Pour sa douzième édition, le Festival du Film Vert prendra ses quartiers dans toute la Suisse romande, en France et dans la région zurichoise, durant les mois de mars et avril 2017. Ce sera à nouveau l'occasion, pour un public toujours plus nombreux, d'assister à de nombreuses projections de documentaires sur l'écologie et le développement durable, dans une ambiance conviviale.

Cette année, la soirée d'ouverture aura lieu en collaboration avec le Muséum d'Histoire Naturelle de Genève, le samedi 4 mars 2017. Une programmation de documentaires sera proposée toute la journée, de même que des visites guidées du musée. En fin de journée, de nombreuses personnalités et réalisateurs seront présents pour assister à la remise des prix du Festival.

Cette soirée lancera plus de 200 projections qui se dérouleront dans 44 villes différentes, dont 5 en France et 6 en Suisse alémanique. Après avoir accueilli environ 8'600 spectateurs lors de l'édition record de 2016, qui ne s'était pourtant déroulée «que» dans 32 sites, le Festival du Film Vert compte bien dépasser la barre des 10'000 entrées cette année !

Le 8e prix Tournesol sera remis à cette occasion par un jury international composé de professionnels du cinéma et de personnalités venues de France et de Suisse. Ce jury devra choisir parmi les 5 films nominés par le comité de sélection du Festival.

Le Prix Greenpeace Suisse 2017 sera également décerné par la porte-parole de cette ONG, partenaire du Festival depuis 2009, et le Prix Fedevaco sera remis pour la deuxième année par les représentants de la Fédération vaudoise de coopération.

Comme chaque année, le comité de sélection du Festival a retenu un film principal, qui sera projeté pratiquement partout: il s'agit de «Tout s'accélère ». Ce film de Gilles Vernet (France, 2016) invite le spectateur à une réflexion sur le mode de vie occidental dominant : consommation, stress, vitesse, croissance… Et ce sont des enfants, les élèves d'un ancien trader devenu instituteur, qui s'interrogent sur notre mode de vie et notre rapport au temps. Si ces jeunes de 10 ans comprennent parfaitement que la croissance ne peut être illimitée et qu'il sera impossible d'aller toujours plus vite, pourquoi notre société est-elle construite sur ce modèle?

Dans ce film, il ne s'agit pas de protéger des animaux, mais de songer à nous, humains, et à notre qualité de vie. L'écologie commence ici.

Une quarantaine d'autres films traitant de sujets variés autour du développement durable au sens le plus large du terme seront présentés. Comme c'est la tendance depuis quelques années, la plupart de ces films sont construits de façon à présenter des solutions et montrer qu'il est possible de faire autrement.

Cette volonté de recherche de solutions et ces réflexions à long terme sur notre avenir sont stimulées également par de nombreuses interventions de réalisateurs ou de spécialistes après les projections – l'une des marques de fabrique du Festival du Film Vert. En effet, la volonté de ce festival est d'être un espace de réflexion et de débat sur notre futur. 

Le site internet est mis à jour, les programmes complets seront en ligne à la fin du mois de janvier. Pour consulter la fiche des films nominés, il suffit d'aller sur l’onglet «Tous les films» et sélectionner l’année 2017, les autres films sont en cours de saisie.

 

Virginie Guignard

Directrice de communication « Association Les Films Verts »

presse@festivaldufilmvert.ch

079 256 26 48