Titre

Communiqué de presse - Annonce des prix 2015

Lausanne, le 28 février 2015

Prix Tournesol du documentaire vert 2015 à Chasing Ice !

Les deux prix du Festival du Film Vert ont été remis samedi 28 février lors de la soirée d'ouverture du 10ème Festival du Film Vert, à Beaulieu Expo Lausanne. Le 6ème prix Tournesol du documentaire vert a été attribué par un jury international à Chasing Ice, de Jeff Orloswi (USA) Le jury a également décerné une mention à Déchets de Kate Amiguet. Le prix Greenpeace Suisse a été décerné par le comité de Greenpeace au film Sacrée Croissance, de Marie-Monique Robin (France).

Les cinq films nominés par le comité de sélection du festival pour le prix Tournesol étaient:

  • Chasing Ice (Jeff Orlowski, USA 2012)
  • Déchets (Kate Amiguet, Suisse 2014)
  • Ondes, science et manigances (Jean Hêches, France 2014)
  • Le Piège de plastique (Olivia Mokiejewski, France 2014)
  • Le Promeneur d'oiseau (Philippe Muyl, France, Chine 2014)

Le jury du prix Tournesol était constitué des personnalités suivantes :

  • Mme Isabelle Chevalley, conseillère nationale vaudoise pour Les Verts Libéraux;
  • Mme Laure Nouahlat, journaliste à Libération et co-auteur de « Déchets – le Cauchemar du nucléaire », Prix Greenpeace 2010 ;
  • M. Jacques Mirenowicz, rédacteur en chef de La Revue Durable ;
  • M. Bruno Verdi, consultant en économie vert;
  • et M. Gaetano Capizzi, le président du Green Film Network, a participé aux délibération par correspondance depuis Turin.

Le jury attribue le prix Tournesol à Chasing ice de Jeff Orlowski qui met en scène le photographe James Balog dans le cadre de son projet Extreme Ice Survey.

Meme si le film suit un personnage, le vrai sujet central c'est la glace, ou plutot la fonte des glaces de l'arctique. Que ce soit en Alaska ou au Groenland, Balog et son équipe traquent les derniers moments de ces paysages de glace avant qu'ils ne disparaissent définitivement dans l'eau glacée des océans.

En prenant la mémoire de ces glaciers millénaires, Balog saisit en quelques secondes des mois voire des années de transformation.

Il rend beau ce qui est horrible et nous interpelle définitivement en cette année spéciale climat.

Le jury a également souhaité décerner une mention à Déchets, de Kate Amiguet, dont l'effort de sensibilisation doit être soutenu.

Le Prix Tournesol est doté de € 4'000.-.

Ce magnifique documentaire retrace l’expédition en Arctique du photographe de National Geographic James Balog, dans sa quête de preuves des effets du réchauffement climatique.

Laissez-vous transporter par des images spectaculaires documentant l’évolution des plus grands glaciers du monde et leur fonte rapide. Dans ces environnements hostiles, Chasing Ice relate non seulement la réalité d’un environnement en danger, mais aussi la force et la persévérance d’un homme prêt à tout pour faire avancer le débat sur les changements climatiques.

Jeff Orlowski, USA, 2012, durée : 75 min, âge légal : 10 ans

Prix Greenpeace Suisse 2015

Mme Verena Mühlberger, co-directrice de Greenpeace Suisse Romande, a eu le plaisir de remettre le Prix Greenpeace Suisse au film Sacrée croissance, de Marie-Monique Robin – qui est bien connue du Festival du Film Vert puisque c'est le sixième film de la réalisatrice française à y être projeté après Les pirates du vivant, Argentine : le soja de la faim, Le Monde selon Monsanto, Du poison dans nos assiettes, Les moissons du futur) !

Greenpeace a choisi de primer le documentaire Sacrée croissance, parce qu’il démontre qu’il est possible de se libérer d’une croissance destructrice. Ce film a le mérite de poser des questions pertinentes, de susciter le débat et surtout de proposer des solutions et des modèles alternatifs durables. "La réalisatrice est allée à la rencontre de femmes et d'hommes qui expliquent avec enthousiasme leurs projets et qui ont eu le courage de changer leur vie radicalement, chacun à leur façon. Aux quatre coins du monde, ils ont mis en oeuvre, animé et développé des économies locales, durables et solidaires. Ce film nous fait croire en ce qu’il y a de meilleur en nous, car les ressources de notre planète sont limitées contrairement à la croissance" relève Verena Mühlberger, co-directrice de Greenpeace Suisse.

Mme Robin n'a pas pu être présente à Lausanne samedi, mais dans un message enregistré, elle a adressé ses remerciements à Greenpeace et au Festival, et a réaffirmé sa détermination à continuer à soutenir non seulement les lanceurs d'alertes, mais également ceux qu'elle appelle «les lanceurs d'avenirs », ceux qui expériment des alternatives et explorent ce que pourrait être la société de demain.

Le Prix Greenpeace Suisse est doté de € 2'000.-.

Il faut préciser que Sacrée croissance a également été choisi comme « film commun » par le comité de sélection du Festival du Film Vert, c'est-à-dire qu'il sera projeté dans toutes les villes participantes à cette dixième édition, il peut donc être vu dans les 28 villes accueillant le Festival du Film Vert.

Alors que la crise (économique, sociale, écologique) s’installe durablement en Europe et dans le reste du monde, le « retour à la croissance économique » est systématiquement invoqué par les responsables politiques de droite comme de gauche, comme le sésame indispensable qui permettra de sortir du tunnel.

Mais comment peut-on continuer de promouvoir une croissance illimitée, alors que nous savons aujourd’hui que les ressources naturelles de la planète sont limitées, voire en cours d’épuisement ? Ce film montre des initiatives sur le terrain qui sont autant d’alternatives au modèle de la croissance.

Marie-Monique Robin, France, 2014, durée : 93 min, âge légal : 10 ans

Pour plus d'informations :

Virginie Guignard

responsable presse de l'association « Les Films Verts »

presse@festivaldufilmvert.ch

079 256 26 48