Titre

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 28 FEVRIER 2017

Le Sentier, le 28 février 2017

 

Le 12e Festival du Film Vert prêt à accueillir son public

 

C'est ce samedi 4 mars au Muséum d'histoire naturelle de la Ville de Genève que s'ouvrira officiellement la 12e édition du Festival du Film Vert, les projections débutant quelques jours plus tôt dans certains sites. Quatre projections gratuites y auront lieu durant la journée au Muséum, suivies par la cérémonie d'ouverture, au cours de laquelle les trois prix du Festival seront remis.

Depuis ses débuts, le Festival du Film Vert a eu pour but de présenter des documentaires de qualité traitant de sujets liés à l'écologie. L'une de ses particularités est d'être constitué d'une myriade de petits festivals, avec cette année 57 événements locaux dans près de 50 villes différentes en Suisse romande, en France mais également en Suisse alémanique. Le public est invité à réfléchir à des sujets importants tels que notre consommation, l'agriculture, l'énergie, ou à des thèmes moins médiatiques tels que la pollution sonore des océans qui perturbe la vie des cétacés ou l'accaparement des terres.

Certains films dénoncent une situation, d'autres sont résolument optimistes et présentent des exemples concrets pour vivre de façon plus durable. C'est le cas notamment de Food Coop, Vivre avec les loups, Qu'est-ce qu'on attend ? et Futur d'espoir, film que GREENPEACE a choisi de récompenser cette année. La FEDEVACO a elle choisi de primer The true cost, un film qui dénonce les conditions de travail de ceux qui fabriquent nos vêtements et force à la réflexion.

Ces deux prix seront remis lors de la soirée d'ouverture du Festival du Film Vert, en présence de nombreux invités, dès 20h30 au Muséum de Genève.

Le Prix Tournesol du Documentaire Vert sera également attribué sur place, par un jury indépendant qui portera son choix sur l’un des cinq films nominés suivants:

Cargos, la face cachée du fret, de Denis Delestrac, France, 2016

Food Coop, de Tom Boothe, États-Unis, 2016

Futur d'espoir, de Guillaume Thébault, France, 2016

The true cost, d'Andrew Morgan, États-Unis, 2015

Vivre avec les loups, de Guillaume Maidatchevsky, France, 2016.

Ce samedi 4 mars, Vivre avec les loups sera projeté à 10h30 en présence de Caroline Broussaud, productrice du film. Puis Food Coop débutera dès 12h30 en compagnie du distributeur du film Hernan Mezzeo. The true cost à 15h00 sera suivi d'une discussion avec Laurianne Sallin, Miss Suisse, puis la dernière projection sera Futur d'espoir à 17h15, en présence du réalisateur Guillaume Thébault. Une table ronde associative ouverte au public sur réservation, est programmée dès 14h sur le thème "Face à l'accélération du temps, quelles solutions peut-on proposer aux habitants de la Ville de Genève ?". Par ailleurs, entre 18h15 et 19h45, le Muséum de Genève permettra au public d'aborder certaines de ses galeries sous un angle nouveau, celui de l'écologie. Visites guidées gratuites Nous et la biodiversité, d'une durée chacune de 30 minutes.

Cette copieuse programmation marquera le début des 239 projections qui se dérouleront un peu partout jusqu'au 9 avril, et qui devraient attirer plus de 10'000 spectateurs.

Programmes complets, présentation des films, extraits horaires et informations pratiques sont en ligne sur www.festivaldufilmvert.ch.

 

Virginie Guignard

Directrice de communication « Association Les Films Verts »

presse@festivaldufilmvert.ch

079 256 26 48